Experts des pays en développement

Le STDF compte six experts des pays en développement issus de différentes régions du monde, qui sont renouvelés tous les deux ans. Les experts des pays en développement participent aux réunions du Groupe de travail du STDF, partagent des données d'expérience sur la coopération technique dans le domaine SPS, fournissent des orientations pour examiner les demandes de financement, et assurent la promotion du STDF lors d'événements régionaux et internationaux pertinents.
Lucy Namu     
Lucy M. Namu est actuellement cheffe du laboratoire de chimie analytique et de sécurité alimentaire au Kenya Plant Health Inspectorate Service (KEPHIS). Elle a plus de 25 ans d'expérience en tant que biochimiste et, depuis peu, en tant qu'experte en sécurité alimentaire. Lucy a été la déléguée principale du Kenya en tant que coprésidente du Comité du Codex sur les résidus de pesticides (CCPR) dans les aliments, ainsi que du groupe de travail chargé d'élaborer des orientations sur les LMR, et elle est active au sein du Comité de coordination du Codex pour l'Afrique. Lucy est titulaire d'une maîtrise en chimie analytique de l'Université de technologie de Loughborough, au Royaume-Uni, et d'une spécialisation en sécurité alimentaire de l'Université technique du Danemark.
Mirian Bueno     

Mirian Bueno est actuellement directrice adjointe de la sécurité sanitaire des aliments à l'Agence nationale de la santé végétale et animale et de la sécurité agroalimentaire (SENASA) et point de contact du Codex pour le Honduras.  Elle travaille sur les questions liées à la sécurité alimentaire depuis plus de dix ans, participant activement à l'élaboration et à la mise en œuvre de politiques et de réglementations fondées sur les normes du Codex. Au cours de sa carrière, elle a participé à la négociation et à l'élaboration de mesures sanitaires et de réglementations liées aux accords agricoles pour le commerce régional et international. Mirian est titulaire d'un diplôme de médecine vétérinaire de l'université de San Carlos de Guatemala.

Visoni Timote     

Visoni Timote est actuellement le conseiller phytopathologiste travaillant pour la Communauté du Pacifique (CPS) et secrétaire exécutif de l'Organisation de protection des plantes du Pacifique (PPPO), qui regroupe 26 pays et territoires membres dans la région du Pacifique Sud-Ouest. Auparavant, il a travaillé pendant plus de 20 ans en tant qu'agent frontalier pour l'Autorité de biosécurité des Fidji (BAF) - anciennement la Division de quarantaine et d'inspection des Fidji - et a quitté la BAF en tant que responsable de la protection des végétaux. Il est titulaire d'un doctorat en sciences agricoles et diplômé de l'université d'agriculture de Tokyo (TUA), au Japon, avec une spécialisation en phytopathologie.

Juliet Goldsmith   

Juliet Goldsmith est la spécialiste phytosanitaire de l'Agence de santé agricole et de sécurité alimentaire des Caraïbes (CAHFSA), l'Organisation régionale de protection des végétaux (ORPV) pour la région des Caraïbes. Elle est entomologiste et analyste du risque phytosanitaire et possède plus de vingt ans d'expérience dans le domaine de l'agriculture, notamment dans la gestion des parasites, le diagnostic des parasites des plantes et la gestion du cycle de vie des pesticides. Auparavant, Juliet était responsable principale de la protection des végétaux et gestionnaire de l'unité d'analyse du risque phytosanitaire du ministère de l'agriculture de la Jamaïque. Elle est titulaire d'une maîtrise en biologie moléculaire de l'Université des Caraïbes du Nord (NCU) et a publié plusieurs articles scientifiques.

Unesu Ushewokunze-Obatolu   
Unesu Ushewokunze-Obatolu est l'une des expertes africaines certifiées pour mener à bien les missions du parcours de performance des services vétérinaires (PVS) de l'OMSA. Elle est épidémiologiste vétérinaire et possède plus de trente-cinq ans d'expérience dans les services vétérinaires du Zimbabwe. Ses compétences comprennent le diagnostic de laboratoire et la gestion de la qualité, la surveillance épidémiologique, l'analyse des risques à l'importation et la recherche en santé animale. À différentes étapes de sa carrière, Mme Unesu a occupé plusieurs postes administratifs clés, en commençant par le poste de cheffe des services de diagnostic et de recherche des laboratoires vétérinaires, qui ont ensuite intégré la santé publique vétérinaire, puis celui de cheffe des services vétérinaires de terrain. Son dernier poste a été celui de cheffe des services vétérinaires et de déléguée auprès de l'OMSA. Elle est titulaire d'un doctorat en épidémiologie vétérinaire de l'Université du Zimbabwe.

Sithar Dorjee   

Sithar Dorjee est actuellement directeur de la planification stratégique, des ressources humaines et des relations internationales à l'université des sciences médicales Khesar Gyalpo du Bhoutan (KGUMSB). Il a plus de vingt ans d'expérience dans le domaine de la santé animale et de la sécurité alimentaire, en "One Health", et en tant que professeur adjoint d'épidémiologie. Sithar est également le coordinateur régional du réseau de surveillance des maladies "One Health" pour l'Asie du Sud et président du groupe consultatif technique pour la gestion de la préparation et de la réponse au COVID-19 du gouvernement royal du Bhoutan. Il est titulaire d'un doctorat en épidémiologie de l'université de l'Île-du-Prince-Édouard (Canada) et participe à des activités de recherche, de formation et d'enseignement sur les zoonoses et les maladies d'origine alimentaire au Bhoutan et dans la région.